C'est bientôt Noël (un mois et demi, ça va venir vite !), et ce n'est pas les références à l'univers magique de Disney qui manquent... d'autant plus que la petite souris envahit de plus en plus nos vies avec ses groupes de chanteurs pré-pubères et leur promo étouffante ...
    Mais Disney n'a pas toujours eu autant d'inspiration pour ses films que pour la promo de ses petits protégés. Je vous propose une vidéo où plusieurs scènes de danse des dessins animés de Disney sont compares: vidéo édifiante, rien ne change d'un film à l'autre.
    Les similitudes entre ces nombreux dessins animés ne peuvent pas être accidentelles ... Je vous propose de les découvrir vous mêmes avec des extraits mis bout à bout.





    Par contre, l'imagination ne manque pas quand il s'agit de troubler l'esprit innocent des millions d'enfants qui ont visionné les ... "des seins animés" ! Effacées sur les DVD, certaines scènes pornographiques ou à caractère sexuel sont présentes dans nombreux films. Vous n'aviez pas remarqué ? Normal, ce sont des messages subliminaux ... dont le principe est de montrer quelque chose sans qu'on le voit, alors que le cerveau l'enregistre quand même.
    Quelques exemples:
  

Sacrée coquine cette Petite Sirène ... Un sexe masculin dans l'affiche et un prêtre en érection pendant la cérémonie.





Jessica Rabbit (Qui veut la peau de Roger Rabbit ?) n'a pas de culotte.





Eh oui, la poussière qui s'envole forme bien le mot "sex" ...





Des seins nus sur les VHS de Bernard et Bianca, rapidement retirées du marché et refaites après les plaintes de nombreux parents.



    Les messages subliminaux sont bien plus nombreux que ces quelques exemples désormais bien connus.
    Mais dans les années 90, un gigantesque stock de cassettes porno est saisi à la douane. Walt Disney achète ces cassettes à un prix dérisoire dans le but d'enregistrer ses films destinés a la vente. Manque de bol, un dessin animé est plus court qu'un film X. N'ayant probablement pas remarqué cela, elles sont mises sur le marché. Peu de temps après, quantité de plaintes sont déposées à l'encontre de Disney. Il serait en effet possible, une fois le film terminé, de voir les dernières scènes du film X...


    L'entourloupe ne s'arrête pas là: la fin de tous les personnages que nous avons tant chéris n'est pas aussi rose que l'on nous l'a décrite !
    Tout n'est pas toujours bien qui se finit bien ...



MICKEY : mort de maladie vénérienne au contact des prostituées, après avoir attendu pendant 50 ans que Minnie lui dise « oui ».
MINNIE : cf Mickey.
PLUTO : attrapé par la brigade canine ; jamais réclamé, il a été euthanasié.
PAT HIBULAIRE : liquidé par la mafia russe.
DONALD : servi laqué dans un restaurant chinois d’Hollywood.
DAISY : cueillie par une balle perdue lors d’une fusillade.
GONTRAN BONHEUR : a eu la chance de pouvoir attraper à temps le Boeing 800 de la TWA en 1996.
ONCLE PICSOU : mort dans la plus noire misère après avoir subi le plus gros redressement de toute l’histoire du fisc américain, suivi du crash de ses investissements dans la nouvelle économie.
FLAIRSOU : mort étouffé dans la piscine de pièces de Picsou qu’il avait rachetée.
RIRI, FIFI & LOULOU : inculpés dans une affaire de pornographie pédophile en Belgique.
BLANCHE NEIGE : s’est à nouveau faite avoir au vieux truc de la pomme empoisonnée (aux OGM cette fois).
LE PRINCE CHARMANT : a fini la tête au bout d’une pique lors de la révolution.
ATCHOUM : mort de pneumonie.
GRINCHEUX : mort sur la chaise électrique pour avoir abattu quinze personnes dans un MacDo.
JOYEUX : tué par un déséquilibré dans un MacDo.
DORMEUR : ne s’est jamais réveillé.
SIMPLET : a confondu pistolet et sucette.
MARY POPPINS : abattue par un F16 dans l’espace aérien irakien.
WINNIE l’OURSON : mort de crise cardiaque ; a pulvérisé tous les records mondiaux de taux de cholestérol.
ALICE (du Pays des Merveilles) : a passé presque toute sa vie dans un asile psychiatrique.
LE LAPIN PRESSÉ : pressé, n’a pas fait attention au collet.
LA REINE DE CŒUR : guillotinée lors de la révolution.
LE CHAPELIER FOU : mort d’un empoisonnement au mercure.
LE LIÈVRE : noyé dans sa théière.
LE PRINCE CHARMANT (La Belle au Bois Dormant): a confondu dragon et char d’assaut.
CENDRILLON : assassinée par sa marâtre et ses demi-sœurs dans un accès de jalousie.
PINOCCHIO : devenu une armoire normande de valeur.
GEPETO : mort du tétanos à cause d’une écharde dans le doigt.
JIMINY CRICKET : tué dans un impact à grande vitesse contre une vitre.
DUMBO : a percuté un Boeing 747 en plein vol.
PETER PAN : prostitué au bois de Boulogne, mort d’une overdose.
CLOCHETTE : a succombé aux avances trop pressées d’une luciole mâle.
CROCHET : attrapé par le crocodile.
LE CROCODILE TIC-TAC : pulvérisé par la police lors de Vigipirate à cause de son bruit.
MOUSSE : heureux propriétaire d’un bordel à Porto Rico.
BAMBI : abattu par un membre de la National Rifle Association armé d’un AK-47 ; le corps n’a jamais été retrouvé.
PANPAN : engagé dans le déminage à Sarajevo, a fait « pan » une fois de trop.
BERNARD & BIANCA : disparus en 1996 lors d’une mission en Belgique.
EVINRUDE : bêtement gobée par un brochet.
SOS SOCIÉTÉ : récupérée par l’Eglise de Scientologie.
BALOO : sert à présent de descente de lit dans un hôtel de luxe de New Delhi.
MOWGLI : victime de Riri, Fifi et Loulou.
BAGHEERA : avait élu domicile à Bhopal.
LA BELLE & LE CLOCHARD : vendus à un restaurant coréen ; servis ensemble lors d’un mariage.
LES 101 DALMATIENS : 40 écrasés par des véhicules divers, 5 empoisonnés par de la mort-au-rat, 3 euthanasiés pour agressivité, 6 euthanasiés à la SPA faute de nouveau maître, 3 abattus dans des accidents de chasse, 2 déchiquetés par le sanglier chassé, 12 partis paisiblement de leur belle mort, 10 de maladie, 13 des conséquences de leur obésité, 6 tués dans des combats de chien, 1 tué par un chat.
CRUELLA : repentie, travaillait pour la SPA ; euthanasiait les chiens et s’est piquée avec son aiguille.
ELLIOT LE DRAGON : évoluait trop près de Washington le 11 septembre 2001 ; probablement abattu en vol.
TRON : victime d’un écran bleu de Windows.
JESSICA RABBIT : choriste des Guns & Roses après avoir arrêté les films pornos ; aurait été victime d’un snuff movie.
ALADIN : attrapé à voler une fois de trop, mort lors de l’ablation de son pouce.
LE GÉNIE : suicidé après avoir constaté que même ses pouvoirs ne pouvaient plus éponger les pertes de la nouvelle économie.
LE ROI LION : fierté du zoo de Plouc-sur-Somme.
POCAHONTAS : morte de pneumonie à Londres avant 30 ans (véridique).
LA BÊTE : déprimé et suicidé à cause de problèmes identitaires.
LA BELLE : recluse dans un monastère tibétain, ne supporte plus le moindre poil.
LA PETITE SIRENE : suicidée en se noyant (relisez Andersen).
ESMÉRALDA : pendue pour sorcellerie (relisez Hugo).
QUASIMODO : a fait une chute malencontreuse de 70 mètres.



    Eh oui, sacré Walt ...